10e Symposium USK à Amsterdam

IMG_5544Pour les 10 ans des USK, Amsterdam a été élue ville d’accueil. 2019, on s’en souviendra. Un mois de juillet caniculaire avec des températures proches des 40°C. Dessiner dehors était un vrai challenge. Heureusement les canaux nous offraient un peu d’air… malgré la foule.

L’enregistrement en ligne à l’évènement s’est fait bien plus facilement que les autres années. Cette fois-ci j’ai pu avoir les instructeurs que je désirais suivre.

Echauffement avant le premier workshop du lendemain.

Péniche sur le canal à Amsterdam sous les températures tropicales de juillet 2019.

Goodies

Le 1er jour, au check in, tout le monde l’attend: le sac à goodies. On a été gâté cette année.

Mais il y a aussi les cachets pour les carnets.

IMG_5458

Tests des goodies dans mon carnet. IMG_6113 (1)

Workshop 1: LK Bing,
« Exploration of Classical Moods through Dramatic Composition« 

Le workshop commençait déjà fort. Le conducteur d’un tram nous engueule et une voiture de police nous demande de nous bouger car trop près du trottoir. Une fois réinstallés, on reprend les choses « sérieuses ». LK Bing se fait aider par son assistante pour les questions en anglais. Les langues, ce n’est pas son fort.

Bon, la technique est pas des masses facile.

_DSC5677

Workshop 2: Nina Johansson
« Framing the city, a few guidelines on image composition« 

Présentation datant de 2016

L’idée du workshop est de prendre des éléments d’un lieu et de les cadrer différemment. Un bel exercice pour se remémorer les bases de la composition:

  • Règle de 3
  • Triangularité
  • Arrière-plan/avant-plan
  • Lignes directrices
  • Balance/équilibre

Sans bouger de ma chaise de pêcheur, cela donnait déjà ceci sous forme de vignettes:

_DSC5679

 

_DSC5680

_DSC5681

Les résultats du groupe :

IMG_5500IMG_5501

Demo: Eduardo Bajzek,
« Hidden Amsterdam, Atmosphere and Character« 

Autre style et atmosphère, les ambiances aériennes d’Eduardo Bajzek. La technique consiste à passer des couches et des couches de crayonnés, de les estomper, de les gommer pour obtenir un résultat tout à fait surprenant. Il utilise des crayons supérieurs au 2B.

Cette technique demande évidemment beaucoup de temps.

Workshop 3:  Richard Briggs,
« Play and rhythm: how to capture character with limited content »

« Les règles sont faîtes pour être brisées« .  Hou hou je sens que le workshop va me plaire.

La technique de Richard Briggs est d’épurer et ne prendre que l’essentiel d’un lieu. Il demande que l’on s’imprègne de l’endroit, voir ce qui nous paraît intéressant et pourquoi? Ca peut être un mouvement, une ligne, une architecture, un détail urbain.

D’abord on commence par une analyse des choses autour de nous en notant ce qui nous interpelle. Ma liste allait des houseboats aux mini-voitures en passant par les vélos pour enfants et les maisons biscornues.

_DSC5684_fs

Ensuite, on passe à la création sur base de ces questionnements. Premier essai. J’ai mis le focus sur les vélos (rien d’original), le lampadaire et les fenêtres.

Après le workshop, cette technique d’aller à l’essentiel me fascine. Essais les jours suivants autour de Nemo.

_DSC5686

_DSCS691-2_DSC5690_DSC5688

_DSC5689

Quelques dessins entre deux workshops

Avant de nous quitter, encore quelques belles photos

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s